Projet d’amélioration de la gouvernance de la résilience, de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et de l’agriculture durable en Afrique de l’ouest (PAGR-SANAD) FCG Sweden

L’objectif général du PAGR-SANAD est le suivant : améliorer la gouvernance régionale et nationale des politiques et programmes agricoles et de sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Ouest et au Sahel dans le contexte de la résilience

L’objectif particulier de la prestation d’assistance technique est de contribuer à doter les acteurs régionaux (CEDEAO, UEMOA, CILSS, Organisations professionnelles agricoles régionales) de capacités institutionnelles, organisationnelles, de Suivi évaluation et de coordination nécessaires pour assurer une bonne gouvernance et une gestion rigoureuse et efficace des politiques et programmes agricoles et de sécurité alimentaire et nutritionnelle et de résilience.

Expert principal 1 : Chef d’équipe – Expert en Gouvernance de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et en Analyse de politiques agricoles et de résilience (Prestations minimales : 880 jours ouvrés)

Qualifications générales et compétences (conditions minimum) :

• Diplômé d’études supérieures (Economiste, Ingénieur agronome, ou diplôme équivalent d’une Université dans le domaine des sciences de la terre ou économiques) – Au moins BAC + 5 ans ;

• Avoir une bonne maitrise de l’outil informatique (traitement de texte, etc.) ;

• Avoir une bonne maîtrise (écrit et oral) du français et une capacité à parler en Anglais.

Expérience professionnelle générale (conditions minimum) :

• Au moins 15 ans d’expérience dans l’un ou les domaines de la sécurité alimentaire, de la résilience, du développement agricole.

Expérience professionnelle spécifique (conditions minimum) :

• Avoir une connaissance pratique en appui au développement organisationnel et institutionnel et dans l’accompagnement de processus de changement et de renforcement

• de Avoir réalisé au moins une prestation d’une durée minimale de cinq ans en matière d’accompagnement du développement organisationnel et institutionnel dont au moins 2 ans avec le secteur public ;

• Avoir réalisé au moins deux prestations d’au moins deux ans en matière d’appui technique, de gestion ou évaluation de programmes d’envergure régionale ;

• Avoir une connaissance pratique des problématiques des organisations régionales ;

• Avoir une bonne connaissance du secteur agricole et des domaines de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des pays d’Afrique de l’Ouest.

Expert principal 2 : Spécialiste en nutrition (Prestations minimales : 880 jours ouvrés)

Qualifications générales et compétences (conditions minimum) :

• Diplômé d’études supérieures en Nutrition (ou diplôme équivalent d’une Université) – Au moins BAC + 5 ans ;

• Avoir une bonne maitrise de l’outil informatique (base de données, logiciel de statistiques, traitement de texte, etc.) ;

• Avoir une bonne maîtrise du français écrit et oral.

Expérience professionnelle générale (conditions minimum) :

• Au moins 10 ans d’expérience en appui à la promotion de la nutrition dans des projets et programmes de développement.

Expérience professionnelle spécifique (conditions minimum) :

• Avoir réalisé au moins trois prestations en matière d’enquête de nutrition ;

• Avoir réalisé au moins trois prestations en matière de prise en compte de la nutrition dans des politiques et/ou programmes de développement d’envergure nationale;

• Avoir réalisé au moins une prestation dans le secteur public d’une durée totale de cinq ansau moins, en matière d’appui et/ou de suivi de la nutrition dans les projets et/ou programmes;

• Avoir une bonne connaissance des politiques, stratégies et questions de nutrition dans des pays d’Afrique subsaharienne ou d’Afrique de l’Ouest ou au niveau régional.

Expert principal 3 et 4 : Spécialistes en suivi évaluation et appui institutionnel (Prestations minimales : 880 jours ouvrés par expert)

Qualifications générales et compétences (conditions minimum) :

• Diplômé d’études supérieures (Economiste/Socio-économiste/Statisticien/Ingénieur agroéconomiste ou diplôme équivalent d’une Université) – Au moins BAC + 5 ans ;

• Avoir une bonne maitrise de l’outil informatique (base de données, logiciel de statistiques et suivi évaluation, traitement de texte, etc.) ;

• Avoir une bonne maîtrise du français écrit et oral et une capacité à parler en Anglais.

Expérience professionnelle générale (conditions minimum) :

• Au moins 10 ans d’expérience en appui ou au Suivi et évaluation des projets/programmes de développement.

Expérience professionnelle spécifique (conditions minimum) :

• Avoir réalisé au moins une prestation d’une durée minimale de cinq ans en matière de gestion ou de Suivi-évaluation dont au moins 2 ans dans un ou des projets/programmes régionaux;

• Avoir réalisé au moins trois prestations en matière d’appui à la production ou à l’analyse de l’information statistique agricole ou de sécurité alimentaire ;

• Avoir réalisé au moins trois prestations en matière de gestion, ou suivi ou évaluation de programmes régionaux ou d’envergure nationale;

• Avoir réalisé au moins une prestation dans le secteur public, en matière de définition ou mise en oeuvre de systèmes de renforcement de capacités dans un projet ou programme d’envergure régionale ; capacités

• Avoir une bonne connaissance du secteur agricole et des domaines de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des pays d’Afrique subsaharienne ou d’Afrique de l’Ouest ;

• Avoir une bonne maîtrise du français écrit et oral et une capacité à parler en Anglais.

En cas d´intérêt et pour tous renseignements utiles, merci de vous adresser à DIDIER AKUE : <didier.akue@aca-expertise.com>

DATE LINE :Mars 31, 2018

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *